tourisme-story

Apprenez quelques mots de la langue locale : bonjour, merci, s’il vous plaît, au revoir, etc.

Le langage est un moyen de communication humain qui lui permet d’interagir avec son entourage. Cependant, il n’y a pas qu’une seule langue.

Pourquoi apprendre la langue locale

Si vous êtes à l’étranger et que vous ne parlez pas sa langue, votre séjour risque de vous donner des complications. Pire encore, vous avez besoin de demander votre chemin ou d’acheter quelque chose. Une autre raison parmi tant d’autres, c’est qu’il est possible qu’aucune des personnes avec lesquels vous interagissez ne puisse comprendre votre langue. C’est pourquoi vous devriez au moins vous renseigner sur la langue qui est d’usage dans le pays où nous vous rendez. Évidemment, plus vous vous familiarisez avec la langue locale, plus vous seriez libre dans vos actes. Vous aurez alors la possibilité de profiter pleinement de votre voyage.

Ce qu’il faut savoir pour apprendre la langue locale

Avant d’entreprendre votre voyage, informez-vous d’abord sur votre destination. Quelle langue y parle-t-on ? Une bonne idée est de savoir si les habitants parlent une langue dérivée de la vôtre. Si vous êtes français, il y a de grandes chances que les gens du coin puissent quand même vous comprendre. Vu qu’il y a plusieurs langues tirées du latin. Ensuite, apprenez les bases de la langue ainsi que quelques vocabulaires qui pourront peut-être vous servir. Le plus important est de savoir poser des questions comme demander son chemin, demander l’heure ou le prix d’un article. Même si vous n’avez pas totalement acquis les bases de la langue, il faut l’admettre, la politesse prime sur tout le reste. Apprenez à dire bonjour et au revoir ainsi que désole et merci.

Quelques conseils pour les néophytes

Soyez ouvert d’esprit ! Sachez que quand vous n’arrivez pas à communiquer à l’aide des mots, vous pouvez encore encourir aux gestes. Mettez donc l’action sur votre langage corporel. Surtout ne vous pressez pas, votre stresse pourrait atteindre votre interlocuteur et interférer avec sa compréhension. Faites les bons gestes et restez poli envers la personne à laquelle vous vous adressez. N’oubliez pas que les deux réponses possibles aux genres de questions les plus courantes sont ‘’oui’’ et ‘’non’’. Sachez donc accepter ou réfuter en vous servant de la langue locale. Lorsque votre interlocuteur voit votre détermination à communiquer, il fera de même pour vous comprendre. N’ayez donc pas peur de vous ridiculiser. Ce n’est pas grave de se planter sur quelques mots ou même des phrases. Faites juste de votre mieux pour faire comprendre ce que vous voulez communiquer.

Quitter la version mobile